Simone

Simone nous a quittés voici près de deux ans, mais la découverte d'un nombre d'œuvres jamais montrées à Bruxelles fait plus que ranimer le souvenir que nous avons gardé d'elle: elle nous la rend proche de nouveau par toute l'exubérance picturale et l'ironie bonhomme, narquoise et tolérante avec lesquelles elle illustrait sa vision de la vie.

Simone a toujours regardé ses semblables par le truchement de leur réflexion dans un miroir déformant, mais aussi dans la révélation des secrets de leurs pulsions et des leurs affinités.
Du 'Tango', de la 'Lambada' ou de la 'Rockeuse' elle transpose en peinture le rythme musical et l'enlacement prometteur de jouissance des membres et des corps. 'Image pieuse' a une nette connotation érotique et le 'Carré blanc' qui nous avertit traditionnellement de l'(im)moralité - toute relative -de certains programmes de TV s'est envolé de sa toile pour permettre une plus grande liberté d'expression - et faire naître une complicité de voyeur.

Par plaisir du paradoxe, Simone a toujours traité l'humain et l'érotisme à rebours: le premier est souvent teinté d'hypocrisie et le second dérangé quand un 'Plaisir dévoilé' est observé par un spectateur clandestin dont seul le nez pointu dépasse de la tablette de la fenêtre. Elle aime ces nez de taupe, les seins en forme de calebasses, les yeux à la fois inquisiteurs et un peu affligés. Elle affectionne le rouge et le bleu qu'elle conjugue entre eux ou avec du beige et des gris, en des contrastes forts ou irisés.

Cette exposition d'inédits pourrait nous rendre mélancoliques si elle ne nous apportait un vivant écho de l'esprit mutin de Simone et de son talent à représenter les relations entre les hommes et les femmes comme des rébus picturaux dont elle nous laisse gentiment le soin de détecter le sens et la portée. Notre plaisir n'est guère prêt à s'estomper aussi longtemps que ses images continueront de nous intriguer et de nous faire sourire.

Wim Toebosch (A.I.C.A.)

Vernissage-cocktail, le mardi 27 février 2007 de 18h à 21h.

(Artiste cité page 437 du vol.2 du DICTIONNAIRE DES ARTISTES PLASTICIENS DE BELGIQUE DES XIX ET XX SIECLES de Paul Piron).