Caroline Peters

 

Venue à l’aquarelle en autodidacte, elle perfectionne sa technique par une série de stages, notamment dans les ateliers de Roland Palmaerts, Odette Feller, Jacqueline Lansman... Le contact et les conseils de ces différents artistes permettent à Caroline Peters d’évoluer rapidement mais aussi de nourrir sa passion de multiples apports et de diversifi er son approche d’un art exigeant à tous points de vue. Avec simplicité, voire dépouillement, elle laisse libre cours à une sensibilité qui s’attache surtout à saisir des images choisies pour leur potentiel expressif, pour leur proximité avec le spectateur. Même si elle aborde le paysage au fil des saisons dans de subtils jeux de transparence, sa prédilection va aux portraits, aux fleurs et aux animaux et plus particulièrement aux félins. Les premiers s’affi rment souvent comme le fruit d’une rencontre, d’un lien fort entre le peintre et son modèle. A moins que le visage ne devienne prétexte à une composition plus libre, plus ornée, mais où subsistent toujours l’étincelle d’un regard, l’affi rmation d’une personnalité. Les fleurs illustrent quant à elles toute la complexité chromatique du monde végétal, ses textures infinies et son incroyable richesse formelle que Catherine Peters organise en un tout qui tient de la précision du botaniste et de la fantaisie du peintre. Fascinante par l’intensité des regards, la série des félins défi le avec grâce et noblesse, et parfois aussi avec désinvolture lorsque l’artiste évoque le chat..

Didier PATERNOSTER (Lic. H.A.A.) .

 
VERNISSAGE-COCKTAIL, LE MERCREDI 12 SEPTEMBRE de 18 Á 21 H.