Patricia Clarke

 

Née le 12 avril 1948 à Wuppertal (Allemagne).
Elle a fréquenté l’atelier de dessin et de peinture de l’Académie des Beaux-Arts de Namur et, depuis le début des années 2000, expose régulièrement ses acryliques sur toile qu’elle aime livrer sans titre au spectateur. La toile vierge s’impose à l’artiste comme la promesse d’un voyage dans la couleur et la matière, ces deux amies fi dèles qui lui permettent d’apprivoiser le grand blanc, d’y inscrire les sensations nées de cette « nécessité intérieure » et de partir à la rencontre du regard d’autrui. L’univers de Patricia Clarke, même s’il s’épanouit plus volontiers dans l’abstraction, n’en demeure pas moins d’une foisonnante richesse d’évocation. Une énergie vitale parcourt chaque tableau et prend possession des méandres de la ligne, de la profondeur parfois vertigineuse de la matière, de cette gestuelle du pinceau, du rouleau ou du racloir qui diffuse la lumière, alternant espaces bruts et surfaces lisses. Il y a dans la peinture de Patricia Clarke une dimension originelle, presque minérale, un rappel de ces compositions mystérieuses et fascinantes qu’offre la nature. L’artiste passe ainsi du bleu abyssal au rouge de lave, des contrastes les plus puissants aux tonalités assourdies de la matière tout juste triturée, à moins qu’elle ne s’attarde à une manière de paysage à peine esquissé. Chaque toile est le départ d’un nouveau voyage qui peut mener le spectateur attentif dans les contrées mystérieuses situées aux confi ns de la lumière et de l’obscurité.

Didier PATERNOSTER (H.A.A.)

 
Vernissage-cocktail, mercredi 12 février 2014 de 18 à 21 H.