Kristian Le Moult

 

Elles sont obsédantes dans leur beauté hautaine et impassible, ces figures de femmes de Kristian Le Moult: leur sérénité immuable nous intrigue; leur statisme nous déroute; la beauté des ornements qu'elles portent à foison nous fascine et leur présence même génère en nous à la fois respect et désir. L'érotisme qui se dégage de leurs corps, parfaits tant dans les formes que dans les attitudes, dans leur nudité tant que dans leur pudeur paradoxale, ne résulte certainement pas d'une tendance à l'exhibitionnisme. Elles vivent tout simplement dans l'éclat conscient de leur perfection et elles nous laissent le soin, ou le défi, ou le loisir, de décider si elles viennent de quelques pays de Perse raffiné, des Indes fabuleuses ou d'une contrée non encore explorée où tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Mais une volupté retenue et donc d'autant plus embrasante, une délectation sensuelle espérée mais problématique, un ravissement visuel intensifié par la perception d'une technique éblouissante. Car sa technique rappelle les grands moments de la peinture italienne ou des Pré-raphaélites anglais: elle est faite de précision et de souplesse, de légèreté de tons et de rutilance de pierres précieuses. Elle allie le satin de la peau à la profondeur introvertie du regard, l'opulence des bijoux et des coiffures à la coupe ciselée des profils, la recherche sculpturale des poses à un détachement apprent de la communication.

Wim Toebosch (A.I.C.A.)
 
 
Prochaine expo de Kristian Le Moult du 30 octobre au 21 novembre 2009 à la Galerie SAINT-REMY, rue St Remy 12 à 4000 Liège. Tél. 04/2224946 et 0475/920797
Vernissage-cocktail, le vendredi 30 octobre 2009 de 18h à 21h.