Jean Troubat

 

Né à Paris en 1961, il étudie l’architecture aux Beaux-Arts de cette même ville. Peintre et peintre décorateur, il chemine depuis plusieurs décennies entre spectacle, cinéma et théâtre. Huit années en Bretagne et douze en Belgique n’ont paséteint en lui cette passion pour sa ville natale et plus particulièrement pour ces toits de Paris qu’il évoque à la manière d’une canopée urbaine, là où les bruits de la ville sont devenus rumeur et voisinent avec le chant des oiseaux. Mêlant l’huile, le fusain, le pastel sur papier mais pratiquant avec un bonheur égal l’huile sur toile, Jean Troubat explore en poète amoureux de sa ville ces contrées paisibles où surfaces en zinc, lucarnes et perspectives lointaines dialoguent avec un ciel tour à tour lumineux ou pesant. Compositions pleines d’atmosphère, parfois empreintes d’une certaine mélancolie, ces tableaux partagent l’intimité des chambres de bonnes, plongent dans une cour intérieure, révèlent une aube timide ou un éclatant coucher de soleil sur la ville. On y perçoit aisément l’oeil d’un artiste familier des décors de cinéma et l’homme qui rend un hommage vivant à la cité de son coeur.

Didier PATERNOSTER (H.A.A.)

 
Vernissage-cocktail, mercredi 9 octobre 2013 de 18 à 21 H.