Jean-Pierre Gilissen

 

Né à Bruxelles le 14 aout 1953


Dans notre société gavée d'images, Jean-Pierre Gilissen fait figure de témoin attentif à un passé dont il traque les manifestions tangibles avec une gourmandise de connaisseur. Outre une tendance à collectionner photographies, gravures, images, lettres et autres almanachs, il a depuis longtemps franchi le pas de la création en manipulant tous ces éléments au sein de ses propres compositions. Depuis le Copy Art jusqu'aux techniques d'infographie en passant par l'héritage du Pop Art, il assemble, déforme, superpose, compresse et refond une masse de documents en un ensemble qui tient à la fois du rébus et du cabinet de raretés. Car il y a derrière ces anachronismes apparents une volonté qui choisit avec soin chaque élément, lui assignant un rôle particulier dans une mise en scène cohérente et plastiquement aboutie. A l'origine, la photographie lui a fourni un matériau malléable qui se plie de bonne grâce aux aspirations iconoclastes de l'artiste. Détournant l'image de sa destination première, il la transforme en profondeur tout en conservant son potentiel d'émotions et ses références au modèle. Son univers en constante mutation s'enrichit d'éléments disparates qui appartiennent indistinctement au passé et au présent, avec une prédilection pour le pittoresque. Dans ses dernières créations entièrement réalisées par ordinateur, Gilissen a trouvé un moyen d'expression à la mesure de son imagination. Puisant allègrement dans son réservoir d'images, il compose des tableaux virtuels en esthète soucieux de ne rien laisser au hasard. Variations chromatiques sur portraits robots d'un autre âge, visages reconstitués, intérieurs décorés de motifs et objets hétéroclites, nus évocateurs, collections d'insectes, collages informatiques… sont les témoins de cette transmutation ludique que Gilissen fait subir à la réalité dans une fusion du signe et de la forme, de la ligne et de la couleur.


Didier Paternoster
Octobre 2007

Vernissage-cocktail, le mardi 8 janvier 2008 de 18h à 21h.