Hommage à Ellen de Tombay

 

Fille d’un médecin suisse et d’une mère liégeoise, elle vit en Suisse allemande jusqu’à l’âge de dix-sept ans. Une fois en Belgique, elle s’inscrit à l’Académie de Liège où elle suivra notamment les cours d’Emile Berkmans (décoration), de Jacques Ochs (peinture), Auguste Mambour (dessin et nu) et Dupagne (croquis et anatomie). Ces années qui forgent sa technique font place aux voyages qui l’incitent à des exercices quotidiens d’esquisses, de croquis, de tableaux. Cette pratique assidue qu’elle-même compare aux gammes d’un musicien confère à Ellen de Tombay une aisance qui n’a d’égal que le goût pour les sujets saisis sur le vif, refl ets d’une réalité que l’artiste se plaît à saisir dans toute sa fraîcheur et son authenticité. Cette touche tout à fait personnelle qui manie une palette aux tonalités vivantes et allègres se met naturellement au service d’un quotidien que l’artiste dépasse mais ne trahit jamais. Et lorsqu’elle s’attache au pittoresque, c’est sans banalité aucune, avec un enthousiasme pour la beauté des choses simples. Un tel tempérament ne pouvait qu’être charmé par la lumière, l’effervescence des couleurs et la générosité des hommes. Avec son mari et complice, elle a vécu dans ces pays de lumière qui ont marqué d’une empreinte profonde son oeuvre peinte. Car l’art d’Ellen de Tombay est une bouffée de joie, un régal pour les yeux et un éclatant coup d’oeil à tout ce que le réalité peut offrir de poésie, de grâce et de sensibilité.

Didier PATERNOSTER (H.A.A.)

Artiste citée page 395 du Ier volume et 257 du 3ème volume du DICTIONNAIRE DES ARTISTES ET PLASTICIENS DE BELGIQUE de Paul PIRON ainsi que page 395 du volume I de l’ARTO.

 
Vernissage-cocktail, mercredi 14 mai 2014 de 18 à 21 H.