Walter CELIS

 

Né à Deurne en 1961, il fréquente les Académies de Saint-Nicolas et de Mortsel. Walter Celis se partage entre trois passions. Le dessin et la sculpture sont les deux premières. La troisième est assurément le corps humain qu’il s’attache à évoquer avec simplicité, sensualité et poésie. Adepte de la taille directe, il extrait de la matière des formes, des courbes, des volumes qui émergent de leur gangue sans jamais s’en extirper totalement, conservant ce lien étroit avec la matière brute dont le sculpteur fait naître des fragments de beauté. Walter Celis joue avec une égale aisance du marbre de Carrare dont il travaille la blancheur avec une fi nesse qui confi ne parfois à la transparence, du noir de Masy, ce précieux marbre de Belgique d’un noir profond et d’une dureté redoutable ou encore de la serpentine, aux nuances innombrables qui donnent à chaque pièce une vie propre. L’artiste aborde ces fragments inertes dans une démarche empreinte de respect, d’intimité et surtout de simplicité. Aucune grandiloquence dans son travail, une approche directe de la matière dont émergeront la courbe d’une épaule, la rondeur d’un sein, la délicatesse d’une main, la cambrure d’un hanche. Et toujours, comme un rappel à l’immanente beauté de la nature, la matière brute apparaît dans la rugosité d’une surface vierge ou dans le caprice d’une forme.

Didier PATERNOSTER (Lic. H.A.A.).

 
VERNISSAGE-COCKTAIL, LE MERCREDI 5 OCTOBRE de 18 Á 21 H.