Cécile BRUYNOGHE

 

Née en 1959 à Louvain, titulaire d’un premier prix de solfège au Conservatoire royal de Bruxelles, elle est autodidacte pour ce qui est des arts plastiques. En quelques années, son parcours s’est enrichi de multiples explorations. Dans la diversité des thèmes d’abord. Et puis dans l’affi rmation d’une technique qui se révèle de plus en proche de la sensiblité de l’artiste. Une sensbilité qui puise sa force dans l’observation intime de la nature. Car les compositions de Cécile Bruynoghe restent avant tout des évocations de paysages, lieux réels passés au crible de l’imaginaire, transfi gurés par la magie d’une lumière diffuse et omniprésente. La matière vivante et palpable, oscillant du minéral au végétal, confère à ses tableaux une profondeur subtile. Dans ses créations plus récentes, l’artiste se laisse tenter par plus d’éclat et s’approprie le sujet plus franchement. Ce qui lui donne l’opportunité d’approfondir les ambiances et d’amplifi er son lyrisme naturel jusque dans les seules nuances de blanc. Cécile Bruynoghe s’ouvre avec plaisir à la déclinaison de couleurs fl orales que baigne une lumière toujours diffuse mais qui s’impose comme l’axe de cet univers d’impressions fugaces, comme la sève de ses paysages intérieurs.

Didier PATERNOSTER (Lic. H.A.A.) .

 
VERNISSAGE-COCKTAIL, LE MERCREDI 9 OCTOBRE DE 18 Á 21 H.