Nele VEREECKE et Olivier LOMER

 

Elle est née en 1988 et est sculptrice. Il est né en 1981 et est peintre. Une exposition les réunit, met en dialogue deux univers, deux techniques, deux personnalités. Les sculptures de Nele abordent la réalité humaine par le biais d’une recomposition des formes et des volumes qui génère une sorte d’archétype dans lequel l’artiste vient insuffler sa vision des choses. Figures emblématiques à la grâce presque surnaturelle, ses sculptures en terre revêtent de multiples atours qui leur donnent parfois l’apparence de vierges romanes ou de déesses échappées d’un autre monde. Les compositions d’Olivier Lomer, elles aussi, semblent émaner d’un univers lointain, superpositions de formes, entrelacements de lignes qui évoquent de lointaines silhouettes comme matérialisées par hasard. Visions oniriques, réalités parallèles qui accueillent l’humain plus qu’elles ne l’évoquent, ses tableaux oscillent entre la saisie macroscopique d’un monde cellulaire et la transposition mentale d’une humanité qui se dissout dans la matière. Car l’artiste agrémente volontiers l’huile ou l’acrylique de collages et d’effets de surface qui animent la composition et lui confèrent dynamisme et profondeur.

Didier PATERNOSTER (H.A.A.)

 
Vernissage-cocktail, mercredi 6 mars 2013 DE 18 à 21 H.