Richard FORNASARI

 

Né à Elisabethville (Congo) en 1959. Il étudie à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et se formeégalement à la restauration de peinture à l’Académie des Beaux-Arts d’Anderlecht et aux Métiers du Patrimoine de Wavre. Il y a du Fauve en lui, picturalement parlant. Une poésie dans la manière d’appréhender la couleur, une liberté qui s’invite dans la composition et cette magie des éléments du réel, issus de la nature ou tout simplement humains, qui tendent vers l’harmonie d’un instant suspendu. Un vocabulaire formel dépouillé certes, mais choisi avec le plus grand soin et dont la phraséologie ne manque pas d’audace. Car Richard Fornasari apparaît avant tout comme un conteur, un peintre sans emphase, un novelliste du pinceau qui privilégie l’intensité du moment. Ces morceaux de vie, parsemés de symboles, rythmés par la couleur des saisons, adoucis par la profondeur des transparences composent un fl orilège d’impressions d’une simplicité familière. On y décèle souvent un discret fond musical qui vient en enrichir l’atmopshère. Toiles et papiers s’imprègnent ainsi d’une inspiration volontiers allégorique, teintée d’humour, ponctuée d’anedcotes... Et toujours la lumière qui sommeille jusque dans les tonalités de l’hiver, intemporelle, comme le propos du peintre.

Didier PATERNOSTER (H.A.A.).

 
VERNISSAGE-COCKTAIL, LE MERCREDI 2 MARS de 18 Á 21 H.